des aubépines de la Vilco

des aubépines de la Vilco

Cocker Spaniel Anglais

Adopter un chiot Cocker Spaniel Anglais

Adopter un chiot : Une décision importante !

Un animal de compagnie n'est pas un jouet. Aussi, quel que puisse être votre désir ou celui de votre enfant d'adopter un chien, c'est là une décision importante, qu'il ne faut pas prendre à la légère. Chaque année, trop d'animaux sont abandonnés parce que leurs maîtres n'avaient pas bien pesé, avant de se lancer, les contraintes liées à l'adoption.




Des situations différentes : 

Il y a de nombreuses raisons d’adopter un animal. Les personnes qui ont eu un chien dans leur enfance continuent à l’âge adulte d’apprécier la présence des animaux. Ils ont en effet développé une capacité à la proximité affective avec les bêtes. Ils ont aussi appris comment en prendre soin et ne risquent pas réellement de rencontrer des problèmes lors d’une adoption : ils savent en effet à quoi s’attendre.



La situation est plus délicate lorsque c’est la première fois que vous accueillez un animal. Prendre conseil auprès d’un éleveur et se documenter peut se révéler utile. Même si vous brûlez d’envie d’avoir un compagnon à 4 pattes, évaluez bien votre disponibilité.

Enfin, il arrive qu’on adopte un chiot pour faire plaisir à un enfant. Dans ce cas, parlez-en avec lui avant : il doit comprendre qu’un chiot n’est pas un jouet et qu’il faudra qu’il s’en occupe. La compagnie des animaux constitue d’ailleurs une excellente opportunité de responsabiliser un enfant. Mais il faut l’accompagner dans ses tâches.

 


Bien peser les contraintes :

Adopter un compagnon à 4 pattes suppose que l’on ait bien compris les contraintes. Il a besoin qu’on le promène, qu’on le nourrisse à heures régulières, qu’on joue avec lui. En fonction de sa taille, il lui faudra plus ou moins de place. Si vous adoptez un chiot, demandez quelle sera sa taille à l’âge adulte !

Un jeune chien aura besoin d’une éducation conséquente, pour qu’il puisse trouver sa place dans la famille. Choisissez une race dont vous êtes effectivement capable de vous faire obéir et ne lui passez pas tous ses caprices. 

Prenez aussi en compte deux autres facteurs fondamentaux : avez-vous les moyens financiers ? Nos compagnons à 4 pattes peuvent nous revenir cher, en particulier lorsqu’ils sont malades et qu’il faut les emmener chez le vétérinaire. Enfin, si vous aimez partir en vacances, réfléchissez avant l’adoption aux éventuelles solutions de garde.

Un dernier problème peut se présenter : les allergies. Pensez à vérifier auprès de votre médecin qu’aucun membre de votre foyer ne risque d’être intolérant aux poils !