des aubépines de la Vilco

des aubépines de la Vilco

Cocker Spaniel Anglais

L'alimentation du chiot Cocker Spaniel Anglais





L' ALIMENTATION

Si vous désirez un chien en pleine santé et débordant de vitalité, sachez lui donner une nourriture de qualité adaptée à ses besoins. Votre chien vivra mieux et plus longtemps.

Votre nouveau compagnon mangera à l'âge de 2 mois jusque 3 repas par jour .

Quelle que soit la race, la croquette est l'aliment approprié au chien.

Parfaitement équilibrée, elle aidera votre chien à bien grandir et à rester en bonne santé tout au long de sa vie.

Evitez le surdosage, même si votre chien vous réclame à manger ; vous éviterez diabète, insuffisance rénale, surmenage cardiaque, arthrose, …

Au fur et à mesure que votre chiot grandira, ses besoins changeront et sa ration journalière aura besoin d’être équilibrée; si votre chiot est trop maigre, augmentez sa ration progressivement, s’il est trop gros, diminuer celle-ci (un chien trop gros durant sa croissance risque de devenir panard et même d'avoir les pattes écartées à l’âge adulte).  

L'alimentation

Vers l’âge de 4 mois, vous pourrez passer à 2 repas par jour,vers un an, vous pourrez passer à la croquette adulte, toujours en 2 repas.

Il est conseillé de garder 2 repas par jour, ainsi vous éviterez les distorsions d’estomac après manger (suite à absorption de nourriture trop importante) si le chien joue tout de suite, ce que nous vous déconseillons (cas extrêmement rare chez les petites races).

Nous vous conseillons de ne lui donner que des croquettes qui sont très bien équilibrées et évitent les carences, de plus elles exercent un effet d’abrasion sur les dents permettant un brossage de celles-ci (ne négligez pas pour autant les dents de votre chien et vérifiez les souvent).  

Il est inutile de rajouter quoi que ce soit dans la gamelle de votre chien, car sachez que les excès peuvent provoquer des problèmes aussi graves que les carences, comme l’ostéofibrose (excès de vitamine D et carence en calcium), l’ostéodystrophie hypertrophique (excès de vitamines D et de calcium), rachitisme (carence en vitamines D et en calcium).   

L'alimentation

Ceux-ci peuvent entraîner des anomalies osseuses responsables de boiteries très douloureuses avec des pattes déformées et gonflées au niveau des articulations qui handicaperont le chien à vie.

Nous vous conseillons également de ne donner aucune nourriture « humaine » à votre chien (comme le sucre ou reste d’assiette), même s’il aime ça ; vous risqueriez de le rendre obèse, éventuellement aggraver un diabète (qui peut rendre l’animal aveugle) et aussi de diminuer son temps de vie, de provoquer des dépôts de tartre sur les dents avec les complications que cela implique.

L'alimentation

Aliments poisons :

La nourriture humaine n’est absolument pas adaptée à votre chien.

Certains aliments sont très toxiques, voir mortels pour lui ; en voici quelques-uns :

- le chocolat humain contient des alcaloïdes comme la théobromine, la caféine et la théophylline (contenu dans la fève de cacao et dans les feuilles de théier, en plus grande quantité dans le chocolat noir) à l'origine de sa toxicité pour le chien, que l'organisme de celui-ci ne sait pas assimiler ; les symptômes touchent le système digestif (vomissements, diarrhées, coliques, selles foncées, hyper salivation), le système nerveux central (tremblements, prostration, agitation, convulsions, coma, ataxie) et aussi le système cardiovasculaire (tachycardie et arythmie sinusale), mais provoque aussi une forte production d'urine et enfin comas parfois mortels.

Il semblerait qu'une tablette de chocolat noir peut mettre un chien de 10 kg très vite en danger. 

De plus, il existe une toxicité d'accumulation, l'élimination rénale de la théobromine étant de plus de 24 heures ; c'est-à-dire qu'une ingestion régulière, même minimum, même de courte période peut conduire à une intoxication aiguë du chien provoquant une dégénérescence de l'oreillette droite du cœur, voir à sa mort.

- le raisin sous toutes ses formes (frais, sec, pépins) est extrêmement dangereux. 

Les symptômes commencent par des vomissements, diarrhées, indolence, manque d'appétit, mal de ventre pendant plusieurs semaines dans le meilleur des cas, avec problème d'hypercalcémie, puis provoque des problèmes au niveau des reins.

Les fonctions rénales sont fortement diminuées jusqu'à ne plus fonctionner ; l'animal peut mourir en quelques jours, ne pouvant plus uriner.

- l’oignon cru,cuit ou déshydraté est un poison pour lui, car il tue les globules rouges au risque d’engendrer une anémie pouvant leur être fatale (les restes de table cuisinés avec sont donc à proscrire),

- le sucre, dangereux surtout pour chiens diabétiques, à éviter de toute façon.

Au moment des fêtes, éviter de donner tout ce qui trône sur votre table ; saumon, crème de blinis, foie gras, ... si nos papilles et celles des chiens adorent ça, leur estomac appréciera moins et cette nourriture trop grasse ou trop épicée pour le chien risque de provoquer des diarrhées, parfois grave. 

L'alimentation

La friandise :

Si vous désirez lui donner une friandise, il en existe beaucoup spécialement conçu pour lui, mais n’oubliez pas de diminuer sa ration journalière si la friandise est « imposante », afin de ne pas rajouter ce « mets » au nombre de calories quotidienne. 

Evitez de donner des os à votre chien, même s’ils limitent le dépôt de tartre sur les dents, certains sont plus dangereux que d’autres et ils peuvent aussi provoquer constipation ou occlusion intestinale. L’idéal serait de lui donner des lamelles à mâcher en peau de buffle ou friandises dites « brosses à dent » qui lui feront plaisir en assouvissant son besoin de ronger et qui entretiendront ses dents en même temps sans risque pour sa santé ; certaines sont mêmes enrichies en vitamines, alors que les os n’apportent ni calcium, ni phosphore contrairement à ce qu’on pourrait croire.

Enfin,laissez toujours de l’eau à la disposition de votre chien, car il a besoin de boire souvent. N’oubliez pas non plus que l’alimentation de votre chien doit toujours être adaptée en fonction de son âge, de son poids et de son activité. 

Nous vous souhaitons de bonnes et heureuses années avec votre compagnon qui saura vous rendre toutes les attentions que vous lui apporterez tout au long de sa vie.